Temps d’Act.Périscolaires

L’objectif de la commune était de permettre à tous les enfants de participer aux TAP notamment ceux qui n’étaient inscrits ni dans une association, ni dans une structure municipale, leur offrant ainsi la possibilité de pratiquer une activité sportive et/ou culturelle.

Comment s’organisent les TAP ?

Les Temps d’Activités Périscolaires se déroulent les lundis, mardis et jeudis, de 15h30 à 16h30.

Ces 3 heures d’activités sont gratuites, facultatives et la durée d’inscription est d’un trimestre. Elles ont été établies suivant l’âge des enfants. A chaque trimestre, l’enfant peut changer d’activité.

Les activités proposées sont des activités de découverte, encadrées par du personnel qualifié. Elles s’inscrivent en complémentarité avec les activités des structures d’accueil périscolaires ou associatives où l’enfant pourra poursuivre ses apprentissages.

Quelles sont les activités proposées ?

MATERNELLES

Jeux sociétés, jeux de construction, jeux sportifs, jeux chantés, jeux de plein air, raconter des histoires, dessins-craies- feutres-crayons couleurs sur diverses matières, zumba, manipulation d’objets, corde à sauter (manipulation), chants, perles à chauffer, collier, bracelet ....., expression-mimes, arts plastiques, dessin, fresque-coloriage, équilibre, danse.

ELEMENTAIRE

Flûte, perles, percussion, boxe, relaxation, danse, cirque, chansons/guitare, notion d’équilibre, jeux sportifs, flûte, théâtre-mimes, jeux de société, création livre ''Bonnes manières'', pratique sportive, dessin, histoires-livres, illustration Livre '' Bonnes manières '', musique

Comment inscrire mon enfant ?

Auprès du service enfance jeunesse AVANT LE 31 JUILLET 2017 (du lundi au jeudi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30). (Tél. : 04.73.61.26.91)

 

En 2014, la Municipalité a mis en place un groupe de pilotage composé d’élus, de parents, d’animateurs et des partenaires de la CAF, de Jeunesse et Sport et de l’Education Nationale afin de faire le point sur le fonctionnement et de proposer les évolutions nécessaires. Cette démarche de concertation a permis d’améliorer cette nouvelle organisation en prenant notamment en compte la fatigue des enfants ou encore en facilitant les démarches administratives.

Commentaires

Cette démarche très honorable est complétement remise en cause aujourd'hui, la faute à un décret publié dans la précipitation. Il est inconcevable de croire que l'organisation de la semaine sur 4 jours soit bénéfique à l'apprentissage et au rythme de l'enfant.
Il serait dommageable, pour l'enfant et pour le rôle de l'école, que la priorité soit donnée au rythme des parents et des professeurs.
Aulnat, ville amie des enfants...enfin je crois.

L'équipe municipale a décidé, comme la majorité des communes aux alentours, de maintenir les horaires actuels de la semaine scolaire, et donc de continuer à faire bénéficier les enfants des TAP. Si les enseignants avaient demandé le retour de la semaine à 4 jours, les représentants des parents d'élèves étaient très partagés. Deux points ont guidé la décision de la municipalité : - Il est regrettable que les propositions de la Municipalité durant l’année concernant le travail sur les rythmes scolaires avec une intervenante extérieure, n'aient pas été suivies. Sans cette avancée, il était très difficile de se positionner sur les meilleurs rythmes scolaires adaptés avant tout aux élèves. - La date très tardive de parution du décret permettant la révision de la semaine scolaire a engendré des problèmes techniques pour une éventuelle mise en place dès la rentrée 2017 : réorganisation des postes de travail du personnel engagé dans les TAP et délais imposés par la DDJCS (2 mois) pour la modification des horaires d'ouverture des ALSH. De plus, il était inconcevable pour les élus de bâcler en quelques semaines une nouvelle organisation de services de qualité pour l'accueil périscolaire des enfants. Il a donc été retenu de maintenir le fonctionnement actuel, tout en laissant la possibilité de revoir ensuite le rythme scolaire, pourvu que les évolutions soient centrées sur le bien être des enfants.